Au fil des mots
Forum d'écriture amateur
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

La prison de Hurlevent (World of warcraft)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Au fil des mots Index du Forum  .::. Vos écrits  .::. Fanfiction

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Crayonne
Méchante Admin

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 85
Localisation: Système solaire, planète terre, France, Val d'Oise
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

Message Posté le : Jeu 13 Mar - 11:44 (2014)    Sujet du message : La prison de Hurlevent (World of warcraft) Répondre en citant

Petit texte écrit ayant pour personnage principal mon paladin dans le célèbre MMORPG World of Warcraft.

La prison de Hurlevent

«Comment ça je dois y aller toute seule ?»
Jaelith hurlait presque sur son chef, Jugulator, un worgen qui faisait trois têtes de plus qu’elle. Ce dernier n’avait pas bronché un seul instant devant la colère de la petite humaine. De sa voix grave, il se contenta de lui répondre calmement.
«Tout le monde est occupé ces derniers temps et…»
Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase.
«Parce que moi je ne suis pas occupée ? Y’a pas deux jours que je suis revenue d’Uldum avec mon minerai d’élementium. Et il est pour qui ce minerai ? J’aurai pu le revendre et me faire de l’argent, mais j’ai préféré le ramener ici, dans la banque de guilde !
-Calme toi Jaelith, je ne t’ai même pas encore dis ce que tu devais faire !»
La jeune femme fit une grimace : effectivement, elle s’était emportée un peu trop vite. Comme d’habitude d’ailleurs.
«On nous demandé de nous occuper des problème de la prison de Hurlevent. Comme tu le sais, la plupart des membres de la guilde ne sont pas là.
-J’avais remarqué…»
Elle grogna : effectivement, il n’y avait personne. Pas un chat. Le plus gros du groupe était partit en Vash’jir, pour s’occuper d’un requin baleine qui attaquait ceux qui passaient à sa portée et les dévoraient sans autre forme de procès. Quand aux autres, ils étaient, tout comme Jaelith quelques jours plus tôt, partit récupérer du matériel et des matières première pour la guilde. La jeune femme, pour son malheur, avait été la première à revenir. Elle demanda à son supérieur :
«Et Seska, elle fait quoi ? Je ne crois pas qu’elle soit partie chercher quoi que se soit…
-En fait elle est à Hurlevent.
-Ah ?»
Jaelith espéra que la prêtresse viendrait avec elle, mais Jugulator la ramena directement à la réalité.
«Elle s’occupe de Sysmea, notre nouvelle recrue. Elle nous arrive directement de Teldrassil.»
Le paladin fit la moue. Ca ne lui plaisait vraiment pas d’être toute seule. Elle avait l’habitude d’être en groupe, au pire, en binôme avec Seska ou Malyntree. Mais là… Surtout que Jugulator ne lui avait encore rien dit sur la mission qu’il lui confiait. Le worgen attendait que l’humaine finisse par se calmer, mais la connaissant… Il lui annonça alors de but en blanc :
«Il y a un souci à la prison de Hurlevent, on nous demande de nous en occuper… Rapidement et de manière radicale.»
Ce qu’il n’avait pas dit, c’est que le terme radical convenait très bien à un paladin comme Jaelith. Elle se serait énervée, comme d’habitude. La jeune femme accueillit la réponse avec un sourire forcé.
«La prison de Hurlevent ? Cet endroit répugnant ? Et il faut faire quoi exactement ?»
Elle insista bien sur le dernier mot. Le chevalier de la mort se racla la gorge.
«Lardeur, ce nom te dis quelque chose ?»
Jaelith fit mine de réfléchir. Se doutant qu’elle n’en savait rien du tout, Jugulator prit la parole sans attendre sa réponse.

«Pas mal de chasseurs de prime on perdu la vie en pistant cet énorme gnoll. Il aura fallu tout un groupe aguerrit pour mettre la main dessus. Il a été enfermé dans la prison de Hurlevent, mais d’autres gnolls sont venus pour lui venir en aide. Ils sont reclus dans la prison, mais devant le nombre de morts et de blessés qu’ils ont fait, lui et ses camarades, on me demande d’y envoyer mes meilleurs hommes.»
Par meilleurs hommes, en pensant à Jaelith pour cette mission, Jugulator voulait surtout dire bourrin. Pourtant, il était sûr que le paladin s’en sortirait. La jeune fille changea radicalement d’attitude : de la colère, elle était passé à l’impatience et à l’excitation.
«J’y vais tout de suite chef !»
Elle fit un signe à Jugulator avant de sortir du quartier général de la guilde. Le chevalier de la mort soupira. Il espérait qu’elle ne ferait pas trop de dégâts.

L’immense bâtiment se dressait devant Jaelith. Armée de sa grande hache à deux mains, une vengeresse draconique ornée de deux dragons dorés posés sur deux énormes lames, elle s’avança, impatiente, et salua rapidement les deux gardes qui se tenaient là. Elle entra dans la bâtisse et fut immédiatement attirée par des cris venant du sous sol. La jeune femme descendit le grand escalier et se retrouva aux côtés de nombreux gardes de la prison. Certains la dévisageait sans retenue : il était rare qu’une femme ose s’aventurer ici. Un homme vint à sa rencontre : il portait un bandeau qui cachait son oeil droit. Il regarda Jaelith puis se présenta.
«Je suis le gardien Thelwater, vous êtes…
-Je suis Jaelith, le paladin envoyé par la guilde United we Stand pour résoudre votre problème.»
Jaelith était comme ça. Impatiente. Pour tout. Et surtout pour n’importe quoi. Elle regarda autour d’elle : il y avait beaucoup de blessés. Ces derniers gémissaient de douleur tendit que leurs camarades tentaient de soigner leur blessures. Thelwater regarda l’immense hache que la jeune femme portait sans difficulté. Il se racla la gorge puis, intimidé, il prit la parole.

«Jaelith,je crains de ne devoir vous demander l’impossible. Lardeur est beaucoup plus puissant que je ne l’imaginais. C’est à cause de lui si je porte un couvre-œil. C’était un vrai miracle d’avoir réussi à l’emprisonner ici. Mais c’était en fait une grossière erreur. Nous l’avons retenu le plus longtemps possible, puis ils sont venus. Des gnolls au service de Lardeur ont surgi des ombres et des ténèbres et ont mis en pièces mes meilleurs hommes.»
Il baissa la tête. Jaelith commençait à s’impatienter. Elle décida de mettre fin à la discussion :
«En gros, je dois tuer Lardeur avant qu’il ne tue le restant de vos hommes.
-Je vais dire à mes meilleurs hommes de vous accompagner pour…
-Pas besoin.»
Le gardien était surpris par semblable réponse. Il devait avoir affaire à une folle à lier. Il tenta de la raisonner.
«Mais vous allez vous faire tuer si vous y aller toute seule… Avec quelques uns de mes hommes…»
A cet instant, un groupe de cinq malandrins fonça sur le groupe. Jaelith les regarda avec un grand sourire puis donna rapidement quelques coups de haches bien placés sur les bandits qui tombèrent immédiatement. Thelwater regarda la jeune femme avec de grands yeux ébahis. Il n’était pas le seul. Et toujours tout sourire, la jeune femme parla comme pour elle même.
«Ils ont ouvert toutes les portes de la prison. Très bien… j’ai besoin de me défouler, et on m’en offre la possibilité.»
Elle avança alors dans les ténèbres de la prison de Hurlevent, pressée d’en découdre avec tout ceux qui croiserait son chemin.

Jaelith avait vidé le premier couloir. Tout ceux qui avaient osé se dresser face à elle étaient tombés. Pas un seul n’avait survécut. Deux escaliers se trouvaient au bout du couloir, ainsi qu’une porte. Sans réfléchir plus de deux seconde (et c’était déjà un exploit en soit), le paladin ouvrit la porte. Face à elle se trouvait un homme. Elle n’avait aucune idée de qui ça pouvait être, mais si il était là, c’est que c’était sûrement un malfrat. Un de plus, ou un de moins… Ce dernier la dévisagea avec un sourire malsain et lui adressa la parole en lui tirant une révérence.
«Permettez moi de me présenter. Je suis Randolph Moloch et je vais vous tuer.»
Ce à quoi Jaelith répliqua :
«Moi c’est Jaelith. Et JE vais te tuer.»
A peine avait-elle prononcé cette phrase qu’elle se jeta sur lui. Elle aurait pu utiliser les arts plus subtils de la lumière, mais la jeune femme avait vraiment besoin de passer ses nerfs. Et donner des coups de hache était la meilleure manière de se calmer.
Il ne lui en fallut qu’un seul. Un seul coup de hache bien placé. La tête de Randolph roula sur le sol tendit que son corps retombait lourdement. Jaelith ne pris même pas la peine de fouiller le corps, elle ressortit de la pièce.
Elle se retrouva devant un choix cornélien.
«A droite ou à gauche ? Où est ce Lardeur que je lui arrache la tête ?»
Elle décida de prendre l’escalier à sa gauche.

Des corps calcinés brûlaient doucement dans le couloir. Une odeur de grillade emplissait les lieux. Jaelith sentit son estomac gargouiller. Elle était partie sans manger, et comme d’habitude, c’était au mauvais moment qu’elle ressentait la faim la tirailler.
Le couloir déboucha sur une salle plus grande où se tenait un élémentaire de feu. Plus grand que la moyenne, il se tourna directement vers elle en hurlant :
«TOUT DOIT BRULER !!!»
Le paladin esquiva les flammes qui arrivaient sur elle, puis se contenta de lancer un sort. Un marteau de lumière alla immédiatement frapper l’élémentaire qui disparut aussitôt, ne laissant derrière lui qu’un amas de cendre fumant.
Jaelith perdait patience. Elle s’était trompée de chemin et avait perdu du temps. On lui avait demandé de tuer Lardeur le gnoll, pas ce faible élémentaire de feu. Il fallait qu’elle aille à l’autre escalier.

Quelques gnolls tentèrent de s’interposer, mais ils furent rapidement mit hors d’état de nuire. La jeune femme était passablement énervée d’avoir perdu du temps. Elle arriva dans une grande salle, semblable à celle où elle avait détruit l’élémentaire de feu. En son centre, sa cible : un énorme gnoll. Armé d’une petite hache (oui, elle semblait vraiment petite pour la jeune femme), couvert de crasse et puant la mort à des kilomètres à la ronde, ce dernier grommela des paroles inaudibles en la voyant puis se jeta sur elle. Jaelith leva sa hache et l’abattit froidement sur le crâne de son adversaire. Ce dernier tomba au sol, immobile. Le paladin lui lança un regard dédaigneux avant de regarder dans les salles adjacentes si il restait quelques adversaires pour subir ses élans de rage. Mais non, il n’y avait plus rien.
«Journée de merde» grogna t-elle entre ses dents.
Elle allait partir quand Thelwater arriva. Il passait ses grands yeux (enfin, son grand oeil) écarquillé du cadavre du Gnoll massif à la jeune femme frêle qui se tenait devant lui, en pleine forme. Il demanda d’une petite voix tremblante :
«Il… Il est mort ?»
Ce a quoi Jaelith lui répondit méchamment.
«Ouais, et il risque de t’arriver la même chose si tu continue à poser des questions aussi idiotes !»
Thelwater recula un peu, puis continua :
«C’est trop beau pour être vrai. Impossible que vous l’ayez tué aussi facilement !»
Le paladin passa devant lui, l’air dédaigneux, puis se dirigea vers la sortie sans lui adresser la parole. Elle l’entendit néanmoins derrière elle, qui hurlait :
«Et votre récompense ! Acceptez là au moins !»
Jaelith savait ce qu’il en était : quelques misérables pièces d’argents, rien de plus. Ca ne couvrirait même pas les réparations pour son armure et son arme.

«Alors, c’était comment ?»
Jugulator venait de poser la question innocemment lorsqu’il vit le paladin franchir le seuil de la porte du quartier général. Jaelith posa violemment sa hache contre le mur. Son supérieur se doutait qu’elle avait du s’ennuyer.
Et pas qu’un peu vu l’état d’énervement dans lequel elle était. Elle lança un regard noir au worgen avant de lui répondre.
«C’était nul. La prochaine fois, t’aura qu’à envoyer Seska. Peut être qu’elle y trouvera un peu de challenge.»


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 13 Mar - 11:44 (2014)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Au fil des mots Index du Forum .::. Fanfiction
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.